LE JARDIN DE CHOUI ET LEIA

LE JARDIN DE CHOUI ET LEIA

La lavande et les butineurs

Nous avons toujours planté de la lavande dans nos jardins.

Longtemps avant de nous intéresser aux insectes.

Parce que c'est une plante de la région, qui s'adapte facilement.

 

IMGP7154 (2).JPG

 

Et parce que cela sent bon.

 

IMGP7155 (3).JPG

 

Hélas, la lavande provençale est en danger.

Elle est confrontée à un phénomène de dépérissement précoce, conditionné par la présence d'une bactérie: le phytoplasme de Stolbur.

Laquelle bactérie est transmise aux plantes par une cicadelle.

La lavande vraie (Lavandula angustifolia) a tendance à disparaitre.

Elle est souvent remplacée par les lavandins, qui sont plus résistants.

 

Dans notre jardin, nous avons planté du lavandin, Lavandula intermedia.

 

IMGP7158 (2).JPG

 

Nous sommes en plaine, et la lavande vraie n'est théoriquement présente qu'au dessus de 500 m d'altitude.

Nous ne pouvons participer, hélas, à la préservation de Lavandula angustifolia.

Le lavandin peut aussi être confronté au phénomène de dépérissement précoce.

Mais nous ne l'avons, pour l'instant, jamais constaté chez nous.

 

Le lavandin est moins réputé que la lavande car son essence est plus camphrée.

Il est cependant extrêmement apprécié en aromathérapie.

Ainsi que par les abeilles domestiques.

Apis mellifera (3):

 

APIDAE Apis mellifera 1 (abeille domestique).JPG

 

Apis mellifera n'est pas la seule à aimer la lavande.

Les bourdons sont fans.

Bombus hortorum (3) (bourdon des jardins):

 

APIDAE Bombus hortorum 3.JPG

 

Bombus pascuorum (3) (bourdon des champs):

 

APIDAE Bombus pascuorum 9.JPG
 

La lavande, en effet, comme souvent les plantes aromatiques, attire toutes sortes de butineurs.

Sur les plants, on rencontre aussi de nombreuses espèces d'abeilles solitaires.

Plusieurs apides.

Melecta albifrons (3):

 

APIDAE Melecta albifrons 2.JPG
 

Amegilla sp. (3):

 

APIDAE Amegilla sp. 1.JPG

 

Ceratina cyanea (2):

 

APIDAE Ceratina cyanea.JPG

 

Des Halictes.

Halictus sp. (3):

 

HALICTIDAE Halictus sp. 6.JPG

 

De nombreuses mégachiles.

Rhodanthinium infuscatum (2):

 

MEGACHILIDAE Rhodanthinium infuscatum 2.JPG
 

Trachusa interrupta (3):

 

MEGACHILIDAE Trachusa interrupta 2.JPG
 

Anthidium florentinum (3) (anthidie florentine):

 

MEGACHILIDAE Anthidium florentinum 3.JPG
 

Megachile centuncularis (2):

 

MEGACHILIDAE Megachile centuncularis 5.JPG
 

Megachile pilidens (1):

 

MEGACHILIDAE Megachile pilidens 2.JPG

 

Megachile ericetorum (2):

 

MEGACHILIDAE Megachile ericetorum 8.JPG

 

Quelques diptères ne dédaignent pas non plus la lavande.

Cylindromyia intermedia (3):

 

TACHINIDAE Cylindromyia intermedia 3.JPG

 

Bombylius trichurus (2):

 

BOMBYLIIDAE Bombylius trichurus 2.JPG

 

Ainsi que de nombreux lépidoptères.

Carcharodus alceae (3) (grisette):

 

HESPERIIDAE Carcharodus alceae 7.JPG

 

Gonepteryx cleopatra (3) (citron de Provence):

 

PIERIDAE Gonepteryx cleopatra 6.JPG
 

Maniola jurtina (3) (myrtil):

 

NYMPHALIDAE Maniola jurtina 7.JPG
 

Pyronia cecilia (3) (ocellé de la canche):

 

NYMPHALIDAE Pyronia cecilia 6.JPG
 

Hemaris fuciformis (3) (sphinx gazé):

 

SPHINGIDAE Hemaris fuciformis.JPG
 

Polyommatus icarus (3) (argus bleu):

 

LYCAENIDAE Polyommatus icarus 7.JPG

 

Bien évidemment, là où il y a de nombreux butineurs, on rencontre aussi des prédateurs.

Quelques araignées campent dans la lavande.

Oxyopes heterophtalmus (3) (araignée lynx):

 

OXYOPIDAE Oxyopes heterophtalmus 2.JPG
 

Runcinia grammica (3) (thomise pépin de raisin):

 

THOMISIDAE Runcinia grammica 2.JPG
 

Et quelques odonates sont à l'affut.

Orthetrum brunneum (3) (orthétrum brun):

 

LIBELLULIDAE Orthetrum brunneum 3.JPG
 

Il s'agit bien d'un orthétrum brun, mais le mâle est bleu!

 

Sympetrum fonscolombii (3) (sympétrum à nervures rouges):

 

LIBELLULIDAE Sympetrum fonscolombii 10 (sympetrum à nervures rouges mâle).JPG

 

Cette fois, il s'agit aussi d'un mâle, et il est bien rouge.

 

Le fenouil et l'hélichryse italienne sont d'excellents terrains de jeu pour les insectes.

Voir à ce sujet les articles intitulés "Le fenouil et les butineurs" et "Regarder les fleurs, voir les insectes".

Mais la lavande reste, de loin, le meilleur.

Hélas, elle est en danger.

A cause d'une cicadelle!

Voir, à ce propos, les articles "Les minuscules" et "Impossibles à photographier".

 

Un autre "ennemi" de la lavande est la chrysomèle du romarin.

Chrysolina americana (3):

 

CHRYSOMELIDAE Chrysolina americana 3.JPG

 

Mais, si la biodiversité est respectée, elle ne commet que très peu de dégâts.

Car ses larves sont prédatées par les polistes, ainsi que par les mésanges à longue queue.

 

Donc, si vous habitez dans le sud, ne nous pouvons que vous recommander de planter de la lavande.

Et d'acheter un appareil photo.

 

 



05/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres